Rechercher :
05 septembre 2015
 
Actualités Education Nationale
 

Enseignement professionnel : discours de la ministre pour le lancement des 30 ans du bac pro en ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est exprimée pour le lancement des 30 ans du baccalauréat professionnel en France, vendredi 4 septembre lors de la visite du lycée des métiers de l’hôtellerie et de la gastronomie François Rabelais à Dardilly (académie de Lyon).

Réserve citoyenne : rencontre et échanges à Douai avec Edgar Morin - actu en images

Najat Vallaud-Belkacem s'est rendue au lycée Edgar Morin, dans l'académie de Lille, le jeudi 3 septembre 2015, en présence du sociologue et philosophe sur le thème de la réserve citoyenne, pour laquelle il est ambassadeur.

 

Éducation prioritaire : déplacement à Douai, dans l'académie de Lille - actu en images

Najat Vallaud-Belkacem s'est rendue au collège Gayant de Douai (REP+), dans l’académie de Lille, le jeudi 3 septembre 2015, à l’occasion de l’entrée en vigueur en cette rentrée de la nouvelle éducation prioritaire. Ce collège fait partie des 1 089 nouveaux réseaux d’éducation prioritaire pour lesquels la ministre a mobilisé 350 millions d’euros supplémentaires.

Refondation de l'éducation prioritaire : les clauses de sauvegarde indemnitaire pour les ...

Le décret du 28 août 2015  relatif au régime indemnitaire spécifique des personnels exerçant dans les écoles et collèges des réseaux d’éducation prioritaire (REP) et les réseaux d’éducation prioritaire renforcé (REP+) vient d’entrer en vigueur, mardi 1er septembre et revalorise de manière importante les indemnités de sujétions des personnels exerçant au sein des 1089 réseaux d’éducation prioritaire

Au BO du 3 septembre 2015 : activités éducatives et politique d'aide sociale des ...

Départ d'Éric Debarbieux et nomination d'André Canvel, délégué ministériel chargé de la ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, tient à rendre un hommage tout particulier à l’action d’Éric Debarbieux, brillant universitaire, éminent spécialiste des questions de violences en milieu scolaire, à l’occasion de son départ du ministère pour se consacrer à d’autres missions.

Le coût de la rentrée 2015 est stable par rapport à 2014 - communiqué de presse

L'augmentation du coût de la rentrée scolaire 2015 est estimée à 0,1 % par rapport à la rentrée 2014. Elle est inférieure à celle de l'inflation globale pendant la même période (+0.2 %). C'était déjà le cas lors des rentrées 2013 et 2014.

Rentrée scolaire 2015 : déplacement avec le président de la République à Pouilly-sur-Serre ...

Le président de la République, François Hollande, et la ministre chargée de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, se sont rendus dans une école rurale, à Pouilly-sur-Serre dans l'Aisne (académie d'Amiens), à l'occasion de la rentrée scolaire, le 1er septembre 2015.

Le ministère recrute : inscrivez-vous aux concours de recrutement d'enseignants, de personnels ...

Les inscriptions aux concours de recrutement d'enseignants des premier et second degrés, de conseillers principaux d'éducation et de conseillers d'orientation-psychologues de la session 2016 sont ouvertes du 10 septembre 2015, 12 heures, au 15 octobre 2015, 17 heures, heure de Paris. Ces inscriptions concernent les concours de l'enseignement public et les concours de l'enseignement privé sous contrat. N'attendez pas les derniers jours pour vous inscrire !

Éducation prioritaire : un nouveau régime indemnitaire en faveur des personnels - communiqué ...

Dans le cadre de la refondation de l'éducation prioritaire, le décret portant sur le régime indemnitaire spécifique en faveur des personnels exerçant dans les écoles et collèges des réseaux d’éducation prioritaire (REP) et des réseaux d’éducation prioritaire renforcé (REP+) a été publié au journal officiel dimanche 30 août 2015 et entrera en vigueur le 1er septembre 2015. 

Bonne rentrée 2015 ! - Brève

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, souhaite une bonne rentrée 2015 à tous les enseignants et personnels de l'Éducation nationale.

Le développement de l'accueil des enfants de moins de trois ans - Information

Le développement de l'accueil en école maternelle des enfants de moins de trois ans est un aspect essentiel de la priorité donnée au primaire dans le cadre de la refondation de l'école. La scolarisation d'un enfant avant ses trois ans est une chance pour lui et sa famille lorsqu'elle correspond à ses besoins et se déroule dans des conditions adaptées. Elle est la première étape de la scolarité et, pour beaucoup d'enfants, la première expérience éducative en collectivité.

La maîtrise de la langue française : un plan d'action global - Information

La maîtrise de la langue française joue un rôle crucial dans la réussite scolaire et l’insertion professionnelle et sociale des enfants et des jeunes ; son apprentissage par chacun doit être encouragé très tôt et renforcé tout au long de la scolarité, en fonction des besoins identifiés.

Nouveau programme de maternelle : ressources pédagogiques en ligne pour les professeurs - ...

La mise en œuvre à la rentrée du nouveau programme de l’école maternelle publié au bulletin officiel le 26 mars 2015 est une étape essentielle de la refondation pédagogique de l’école. Le ministère met à la disposition des professeurs deux ensembles de ressources pour les accompagner dans la mise en œuvre de ce programme :

École inclusive : plusieurs textes publiés pour améliorer l'accueil des élèves en ...

Depuis la loi Handicap du 11 février 2005, le nombre d’élèves scolarisés en situation de handicap a plus que doublé : plus de 260 000 enfants bénéficient aujourd’hui de parcours spécifiques alors qu’ils étaient seulement 117 834 en 2006.

Au BO du 27 août 2015 : lutte contre le décrochage scolaire, bourses, santé des élèves, ...

La mise en place du dispositif "plus de maîtres que de classes" - Information

Le dispositif "plus de maîtres que de classes" a pour objectif de prévenir la difficulté scolaire, en permettant de nouvelles organisations pédagogiques, au sein même de la classe pour mieux remédier aux difficultés d’apprentissage et conduire chaque élève à la maîtrise des compétences de base, dans le cadre du socle commun.

[École ouverte] Visite de Najat Vallaud-Belkacem dans un collège de l'académie de Lille - ...

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est rendue vendredi 21 août 2015 au collège Jean-Rostand de Le Cateau-Cambrésis, dans l’académie de Lille. Elle a rencontré les équipes éducatives et les 45 futurs élèves de sixième, issus des écoles du Réseau d'éducation prioritaire (REP) participant à "l’École ouverte" au sein de cet établissement.

Communication en conseil des ministres : la rentrée scolaire - Brève

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté en conseil des ministres du 26 août 2015 une communication relative à la rentrée scolaire.

La lutte contre la pauvreté : un renforcement des aides aux élèves les plus défavorisés - ...

La réduction des inégalités scolaires liées à l’origine sociale des élèves est une priorité de la refondation de l’École. La nouvelle allocation progressive des moyens et la réforme renforçant l’éducation prioritaire entrent ainsi en vigueur à cette rentrée.
La lutte contre les inégalités exige aussi une attention quotidienne aux réalités de vie des élèves et de leur famille : à cet effet, les pratiques d’achats de fournitures scolaires plus responsables et plus économes sont promues et les dispositifs d’aide sociale sont mobilisés, en particulier les fonds sociaux – dont les crédits sont accrus de 20 % - et les bourses.

Les nouvelles cartes académiques des langues vivantes - Information

L’offre de formation en langues vivantes étrangères et régionales est définie dans le cadre de la nouvelle carte académique des langues vivantes. Celle-ci assure, dans chaque académie, une continuité de l’apprentissage entre le primaire et le collège, et vise le développement de la diversité linguistique, notamment en faveur de l’allemand. Les recteurs sont chargés de l’élaboration de cette carte des langues qui devra être achevée à la fin du premier trimestre de l’année scolaire 2015-2016.

La préparation de la mise en oeuvre de la réforme du collège à la rentrée 2016 : former et ...

La réforme du collège, qui entrera en vigueur à la rentrée 2016, accorde une marge d’autonomie accrue aux établissements pour mieux répondre aux besoins de leurs élèves. Les équipes pédagogiques disposeront d’une plus grande marge de manoeuvre dans l’utilisation de la dotation correspondant aux marges heures professeurs, mais aussi pour l’organisation de l’accompagnement personnalisé et des enseignements pratiques interdisciplinaires. La mise en oeuvre des nouveaux cadres d’enseignement et d’organisation pédagogique suppose un effort de formation important.

La prévention de la radicalisation - Information

Le plan national de lutte contre la radicalisation violente et les filières terroristes, mis en œuvre depuis avril 2014, prévoit une action préventive, située en amont du phénomène de radicalisation, afin d’éviter le basculement dans une phase de recrutement et de passage à des actes violents. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche participe à ce volet préventif dans le cadre des actions coordonnées par le ministère de l’Intérieur.

Suivez en direct la conférence de presse de rentrée, mardi 25 août, dès 14h30 - Brève

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, présentera l'année scolaire 2015-2016 lors de la conférence de presse de rentrée, mardi 25 août. Suivez l'événement en direct dès 14h30 depuis education.gouv.fr et sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #Rentrée2015.

Réunion de rentrée des recteurs, des secrétaires généraux d'académie et des IA-DASEN : ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s’est adressée aux recteurs, secrétaires généraux d'académie et IA-DSDEN, lors de leur réunion de rentrée le lundi 24 août 2015.

Disparition de Gilbert Dagron - Communiqué de Najat Vallaud-Belkacem - communiqué de presse

Gilbert Dagron nous a quittés au début du mois d’août. Il fut l’un des plus grands spécialistes de l’histoire de Byzance.

Écoles vandalisées dans les Alpes-Maritimes - communiqué de presse

Communiqué de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Publication des textes pérennisant le soutien financier de l'Etat au développement des ...

Comme s’y était engagée la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, les textes réglementaires nécessaires à la pérennisation du versement des aides du fonds de soutien mis en place pour accompagner le développement des activités périscolaires ont été publiés au Journal officiel ce jour.

Admission dans l'enseignement supérieur : tous les bacheliers auront bien une place au sein de ...

À ce jour, de l'ordre de 7 500 bacheliers de 2015 n'ont pas encore finalisé leur entrée dans l'enseignement supérieur. Cela représente 1% des bacheliers.
Comme tous les ans, grâce à la procédure complémentaire du dispositif "Admission Post Bac", ces bacheliers peuvent, depuis le 26 juin, accéder à l'ensemble des filières où des places vacantes sont encore disponibles afin d'élargir leurs choix.

Dégradations de deux écoles de Seine-et-Marne - communiqué de presse

Suite aux dégradations de deux écoles de Seine-et-Marne à Melun et à Saint-Augustin, je tiens à assurer aux familles que grâce au travail conjoint des mairies, du rectorat de Créteil et des équipes académiques, la rentrée se passera dans de bonnes conditions.

Absentéisme scolaire
 

L’absentéisme est un fléau qui touche pas moins de 300 000 jeunes chaque année, soit en moyenne 7 % des effectifs tous établissements confondus. Ce phénomène connaît une aggravation préoccupante et met à mal un principe républicain essentiel, celui de l’obligation scolaire, dont l’assiduité constitue le corollaire naturel.

Citons les propos du rapporteur de la Chambre des députés, M. Paul Bert, lors du débat sur le projet de loi tendant à rendre l’enseignement primaire obligatoire, le 4 décembre 1880 : « Faut-il redire encore combien l’instruction publique est cause de prospérité matérielle et morale pour la société ? Faut-il répéter ces banalités – s’il est permis de donner à ces vérités éternelles, cette caractéristique irrespectueuse – faut-il répéter que la richesse sociale augmente avec l’instruction, que la criminalité diminue avec l’instruction, qu’un homme ignorant, non seulement est frappé d’infériorité personnelle, mais qu’il devient ou peut devenir une charge et un danger ? »

L’obligation scolaire a été instituée pour assurer l’égalité des chances. On ne peut dès lors se résoudre, devant le constat de l’absentéisme scolaire, ni à l’angélisme compassionnel, ni au fatalisme paresseux.

Le non-respect de l’obligation scolaire constitue un phénomène complexe. Dans la très grande majorité des cas, les manquements à l’obligation scolaire sont le signe annonciateur ou révélateur d’un mal-être de l’élève, le symptôme patent de souffrances personnelles d’origine scolaire et/ou familiale. L’attitude parentale à l’égard de la scolarité des enfants et de l’institution scolaire joue également un rôle fondamental au regard du respect de l’obligation scolaire. Ceci milite pour des mesures fortes de soutien à l’autorité parentale.

C'était justement l'un des objectifs du contrat de responsabilité parentale issu de la loi du 30 mars 2006 pour l'égalité des chances, qui prévoyait la mise en oeuvre d'un dispositif personnalisé notamment en cas d'absentéisme scolaire. Il devait normalement apporter une réponse adaptée en fonction de la situation de l'élève et de celle de sa famille. Là où il est mis en œuvre, il donne des résultats tout à fait probants.

D’autres dispositifs existent et semblent également rencontrer un certain succès, comme la « mallette des parents », mise en œuvre dans une quarantaine de collèges de l’Académie de Créteil et dont les premiers résultats, évalués par l’Ecole d’économie de Paris, semblent là encore tout à fait probants.

Mais si certains parents démunis face à l'absentéisme de leur enfant acceptent la main tendue, d’autres refusent d’assumer leur responsabilité : ceux qui démissionnent ou encore ceux qui estiment que c’est à la société de prendre en charge ce qui leur incombe naturellement et juridiquement.

Or, si les parents n’exercent pas leur autorité parentale, si des carences en matière éducative sont constatées, des sanctions doivent être prises et parmi elles la suspension du versement des allocations familiales.

En effet, le versement des prestations sociales est fondateur de droits en contrepartie desquels les parents sont tenus à des devoirs. Le premier d'entre eux est celui d'assumer pleinement leur autorité parentale, notamment au regard du respect des obligations d'éducation, de scolarité et d'assiduité. En cas de carence avérée dans l'exercice de cette autorité, la sanction doit être effective.

C’est l’objet de cette proposition de loi, qui offre à l’inspecteur d’académie un nouvel outil de lutte contre l’absentéisme.

Cette sanction devra bien sûr intervenir après que les familles ont pu, à chaque stade de la procédure, s’expliquer et fournir des excuses valables de cet absentéisme.

Elle doit être graduée, c’est pourquoi après une première phase d’avertissement interviendra dans un premier temps une suspension du versement des allocations familiales, puis une suppression si l’absentéisme persiste.

Ce dispositif ne permettra pas à lui seul de régler totalement le problème de l'absentéisme scolaire, mais il constitue un outil complémentaire aux nombreux dispositifs d'aide sociale mis en œuvre par le Gouvernement et récemment annoncés par le Président de la République dans le cadre d'une mobilisation générale contre l'absentéisme scolaire.

Il doit permettre de remettre les parents face à leurs responsabilités et les enfants au coeur de notre société. Il doit redonner tout son sens à l’obligation scolaire et les moyens aux enseignants d’assurer l’égalité des chances de chacun

Voir le texte de loi / Voir le dossier législatif