Rechercher :
06 mars 2015
 
Actualités Education Nationale
 

Geneviève Fioraso, secrétaire d'État chargée de l'Enseignement supérieur et de la ...

En accord avec le Président de la République et le Premier Ministre, Geneviève Fioraso, secrétaire d’État chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a souhaité quitter le Gouvernement pour des raisons de santé.

Au BO du 5 mars 2015 : actions éducatives et baccalauréat scientifique - Brève

Au BO spécial du 5 mars 2015 : programme des opérations statistiques et de contrôle de ...

Le programme annuel des collectes d'informations statistiques et de contrôle de gestion prévues au cours de l'année 2015 par les directions d'administration centrale est précisé au Bulletin officiel spécial n°1 du 5 mars 2015.

 

Dispositif pour les meilleurs bacheliers : pour une orientation des élèves qui lutte contre ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, se félicite de la parution le 4 mars 2015 du décret relatif au pourcentage des meilleurs élèves par filière de chaque lycée bénéficiant d'un droit d'accès dans les formations de l'enseignement supérieur public où une sélection peut être opérée.

Plus de 11 000 candidats inscrits au concours supplémentaire de professeur des écoles pour ...

Afin de répondre aux difficultés de la Seine-Saint-Denis pour recruter des enseignants, Najat Vallaud-Belkacem avait annoncé au mois de novembre neuf mesures pour les écoles de ce département. La ministre avait notamment annoncé la création d’un concours externe supplémentaire de professeur des écoles avec 500 postes ouverts pour l’académie de Créteil, venant en complément de celui de la session classique.

Disparition de Claude Dilain - communiqué de presse

C'est avec une immense tristesse que j'ai appris ce matin le décès de Claude Dilain. Claude Dilain était un acteur incontournable de la politique de la ville, un militant inlassable de l'égalité pour les quartiers prioritaires de la République, un combattant au service de la dignité des plus fragiles.

Enseignement des langues des immigrés - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale : ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu à une question du député Bruno Le Maire (groupe UMP)  sur l'enseignement des langues des immigrés, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi 3 mars 2015.

Des femmes entrepreneures à l'école du 9 au 14 mars 2015 - communiqué de presse

Initiée par le secrétariat d'État chargé des Droits des femmes, en partenariat avec le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministère de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, 100 000 entrepreneurs, l'APCE, Les Pionnières et France Active, la Semaine de sensibilisation des jeunes à l'entrepreneuriat féminin sera reconduite pour la 3e année consécutive du 9 au 14 mars 2015.
Au lendemain de la Journée internationale des droits des femmes, il s'agit de montrer la diversité et la richesse de l'entrepreneuriat féminin en France et de sensibiliser les jeunes à la culture d'entreprendre.

L'enseignement professionnel innove : lancement d'un nouvel appel à projets pour la création ...

Au moment où les élèves de 3e formulent leurs souhaits d'orientation, Najat Vallaud-Belkacem souhaite attirer leur attention sur le caractère innovant de l'enseignement professionnel, que les Campus des métiers traduisent concrètement sur le territoire.

L'État s'engage à poursuivre l'accompagnement des collectivités territoriales pour raccorder ...

Le développement des usages numériques dans les établissements scolaires constitue un des axes prioritaires de la stratégie numérique du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Au BO du 26 février 2015 : bourses, pôles de stages, campus des métiers et des ...

Najat Vallaud-Belkacem et Stéphane Le Foll ont réaffirmé l'importance de l'éducation à ...

À l’occasion de la journée de l’enseignement agricole sur le salon international de l’agriculture (SIA), Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, ont réaffirmé l’importance de l’éducation à l’alimentation des jeunes.

Enseignement agricole et éducation à la nutrition : visite du salon international de ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a visité le salon international de l’Agriculture aux côtés de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du Gouvernement, le mardi 24 février 2015.

Au BO du 19 février 2015 : la scolarisation des élèves en situation de handicap - Brève

Projet éducatif territorial : inauguration du pôle Molière des Mureaux - actu en images

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ont  inauguré le Pôle Molière des Mureaux, vendredi 13 février 2015. À l'occasion de cette visite les ministres ont abordé avec les élus locaux la généralisation en 2015 des projets éducatifs territoriaux (PEDT), l’aide apportée aux maires par les services de l’État pour leur élaboration et la bonne complémentarité entre activités scolaires et périscolaires.

L'État mobilisé aux côtés des communes pour la généralisation des projets éducatifs ...

À l’occasion de leur déplacement aux Mureaux, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ont échangé avec des maires et associations d’éducation populaire et de jeunesse du département des Yvelines sur les conditions de généralisation en 2015 des PEDT, portés par les élus locaux pour proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l'école, organisant ainsi, la complémentarité des temps éducatifs et des interventions auprès des enfants.

Au BO du 12 février 2015 : bourses de lycée et option internationale du baccalauréat - Brève

Une orientation des élèves qui lutte contre l'auto-censure - communiqué de presse

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est rendue aujourd'hui avec le Premier ministre au lycée Victor-Hugo de Marseille pour échanger avec des élèves sur le thème de l'orientation, en pleine période d'expression des vœux des lycéens pour la poursuite de leurs études. Cette rencontre a permis de faire le point sur les différents dispositifs qui permettent aux élèves de véritablement choisir leur orientation et ainsi de lutter contre les déterminismes sociaux.

Déplacement de la ministre Najat Vallaud-Belkacem sur le thème de la lutte contre le ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est rendue au collège Pierre de Ronsard dans le 17e arrondissement de Paris le vendredi 6 février 2015 pour aborder le thème de la lutte contre le harcèlement à l'École. Elle a dressé un bilan des actions menées et présenté de nouvelles initiatives mises en place dès 2015.

Mesures sur l'éducation à l'environnement et au développement durable annoncées par ...

L’éducation à l’environnement et au développement durable, une manière concrète de vivre les valeurs de la République. Mobiliser la jeunesse et la société civile en vue de la COP21. L’excellence environnementale dans les établissements : montrer l'exemple. L’école change avec vous : chaque école, chaque collège et chaque lycée va s’engager dans une démarche de développement durable.

Au BO du 5 février 2015 : éducation prioritaire, éducation au développement durable, ...

Valeurs républicaines à l'école - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale : ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu à une question de la députée Dominique Nachury (groupe UMP) sur les valeurs républicaines à l'école, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mercredi 4 février 2015.

Devenir professeur des écoles dans l'académie de Créteil : ouverture d'un concours ...

Quelle que soit votre académie ou votre ESPE, inscrivez-vous au concours de professeur des écoles dans l'académie de Créteil : un recrutement externe supplémentaire de 500 professeurs des écoles pour l’enseignement public est organisé au titre de la session 2015. Inscrivez-vous jusqu'au 3 mars 2015.

Taux de participation à la grève du 3 février 2015 - communiqué de presse

Le ministère de l’Éducation nationale communique une estimation des taux de participation à cette journée de mobilisation pour la totalité des académies métropolitaines.

Déclarations d'intention de participation à la grève du mardi 3 février 2015 - ...

Le ministère de l’Éducation nationale a recensé les intentions de participation à la grève des enseignants du premier degré pour la journée du 3 février 2015. Ce taux s’élève à 10.07% au niveau national.

Disparition de Léon Zyguel - communiqué de presse

C'est avec une très grande tristesse que j'ai appris le décès de Léon Zyguel.

Au BO du 29 janvier 2015 : plan d'accompagnement personnalisé et sections internationales - Brève

Disparition d'Yves Chauvin, prix Nobel de Chimie - communiqué de presse

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès d’Yves Chauvin, prix Nobel de chimie 2005.

Acte 2 de la refondation de l'École - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale : ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu à une question du député Patrick Bloche (groupe SRC) sur la refondation de l'École, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mercredi 28 janvier 2015.

Discours de la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est exprimée en introduction du Conseil national éducation économie (CNEE), le mercredi 28 janvier 2015.

Absentéisme scolaire
 

L’absentéisme est un fléau qui touche pas moins de 300 000 jeunes chaque année, soit en moyenne 7 % des effectifs tous établissements confondus. Ce phénomène connaît une aggravation préoccupante et met à mal un principe républicain essentiel, celui de l’obligation scolaire, dont l’assiduité constitue le corollaire naturel.

Citons les propos du rapporteur de la Chambre des députés, M. Paul Bert, lors du débat sur le projet de loi tendant à rendre l’enseignement primaire obligatoire, le 4 décembre 1880 : « Faut-il redire encore combien l’instruction publique est cause de prospérité matérielle et morale pour la société ? Faut-il répéter ces banalités – s’il est permis de donner à ces vérités éternelles, cette caractéristique irrespectueuse – faut-il répéter que la richesse sociale augmente avec l’instruction, que la criminalité diminue avec l’instruction, qu’un homme ignorant, non seulement est frappé d’infériorité personnelle, mais qu’il devient ou peut devenir une charge et un danger ? »

L’obligation scolaire a été instituée pour assurer l’égalité des chances. On ne peut dès lors se résoudre, devant le constat de l’absentéisme scolaire, ni à l’angélisme compassionnel, ni au fatalisme paresseux.

Le non-respect de l’obligation scolaire constitue un phénomène complexe. Dans la très grande majorité des cas, les manquements à l’obligation scolaire sont le signe annonciateur ou révélateur d’un mal-être de l’élève, le symptôme patent de souffrances personnelles d’origine scolaire et/ou familiale. L’attitude parentale à l’égard de la scolarité des enfants et de l’institution scolaire joue également un rôle fondamental au regard du respect de l’obligation scolaire. Ceci milite pour des mesures fortes de soutien à l’autorité parentale.

C'était justement l'un des objectifs du contrat de responsabilité parentale issu de la loi du 30 mars 2006 pour l'égalité des chances, qui prévoyait la mise en oeuvre d'un dispositif personnalisé notamment en cas d'absentéisme scolaire. Il devait normalement apporter une réponse adaptée en fonction de la situation de l'élève et de celle de sa famille. Là où il est mis en œuvre, il donne des résultats tout à fait probants.

D’autres dispositifs existent et semblent également rencontrer un certain succès, comme la « mallette des parents », mise en œuvre dans une quarantaine de collèges de l’Académie de Créteil et dont les premiers résultats, évalués par l’Ecole d’économie de Paris, semblent là encore tout à fait probants.

Mais si certains parents démunis face à l'absentéisme de leur enfant acceptent la main tendue, d’autres refusent d’assumer leur responsabilité : ceux qui démissionnent ou encore ceux qui estiment que c’est à la société de prendre en charge ce qui leur incombe naturellement et juridiquement.

Or, si les parents n’exercent pas leur autorité parentale, si des carences en matière éducative sont constatées, des sanctions doivent être prises et parmi elles la suspension du versement des allocations familiales.

En effet, le versement des prestations sociales est fondateur de droits en contrepartie desquels les parents sont tenus à des devoirs. Le premier d'entre eux est celui d'assumer pleinement leur autorité parentale, notamment au regard du respect des obligations d'éducation, de scolarité et d'assiduité. En cas de carence avérée dans l'exercice de cette autorité, la sanction doit être effective.

C’est l’objet de cette proposition de loi, qui offre à l’inspecteur d’académie un nouvel outil de lutte contre l’absentéisme.

Cette sanction devra bien sûr intervenir après que les familles ont pu, à chaque stade de la procédure, s’expliquer et fournir des excuses valables de cet absentéisme.

Elle doit être graduée, c’est pourquoi après une première phase d’avertissement interviendra dans un premier temps une suspension du versement des allocations familiales, puis une suppression si l’absentéisme persiste.

Ce dispositif ne permettra pas à lui seul de régler totalement le problème de l'absentéisme scolaire, mais il constitue un outil complémentaire aux nombreux dispositifs d'aide sociale mis en œuvre par le Gouvernement et récemment annoncés par le Président de la République dans le cadre d'une mobilisation générale contre l'absentéisme scolaire.

Il doit permettre de remettre les parents face à leurs responsabilités et les enfants au coeur de notre société. Il doit redonner tout son sens à l’obligation scolaire et les moyens aux enseignants d’assurer l’égalité des chances de chacun

Voir le texte de loi / Voir le dossier législatif