Rechercher :
31 janvier 2015
 
Actualités Education Nationale
 

Disparition de Léon Zyguel - communiqué de presse

C'est avec une très grande tristesse que j'ai appris le décès de Léon Zyguel.

Le président de la République à l'écoute des chefs d'établissement et des recteurs - actu ...

Le président de la République, François Hollande, et la ministre chargée de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, ont rencontré des chefs d'établissement et des recteurs d'académie à l'Élysée, jeudi 29 janvier 2015. Quatre chefs d’établissement, deux directeurs d’école, la rectrice de Créteil, Béatrice Gille, et le conseiller éducation à Matignon et ancien recteur d’Aix-Marseille, Ali Saïb, étaient conviés.

Voeux du président de la République au monde éducatif pour l'année 2015 - actu en images

François Hollande, président de la République, a présenté ses vœux au monde éducatif pour l'année 2015, en Sorbonne le mercredi 21 janvier.

Au BO du 29 janvier 2015 : plan d'accompagnement personnalisé et sections internationales - Brève

Lancement du site Internet www.stop-djihadisme.gouv.fr - Brève

Le Gouvernement a lancé, mercredi 28 janvier 2015, un site Internet dédié : www.stop-djihadisme.gouv.fr. Ce site s’adresse au grand public, aux proches de jeunes (professeurs, associations) ainsi qu’aux jeunes eux-mêmes. Pédagogique, il permet aux citoyens de mieux cerner les enjeux et moyens de la lutte anti-terroriste et de la prévention de la radicalisation. Il met à leur disposition des outils pratiques : infographies, vidéos de témoignages et affichette.

Disparition d'Yves Chauvin, prix Nobel de Chimie - communiqué de presse

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès d’Yves Chauvin, prix Nobel de chimie 2005.

Acte 2 de la refondation de l'École - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale : ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu à une question du député Patrick Bloche (groupe SRC) sur la refondation de l'École, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mercredi 28 janvier 2015.

Discours de la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est exprimée en introduction du Conseil national éducation économie (CNEE), le mercredi 28 janvier 2015.

Najat Vallaud-Belkacem vous présente ses meilleurs voeux pour l'année 2015 - discours

Najat Vallaud-Belkacem présente ses vœux à tous les personnels du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, aux élèves et étudiants, aux parents d'élèves et aux collectivités pour l'année 2015.

Ouverture d'une mission de réflexion sur le Concours national de la Résistance et de la ...

C’est à l’école  que peut se construire une mémoire partagée et elle est le lieu privilégié pour la transmettre aux jeunes générations.

Créé en 1961 par les résistants et déportés eux-mêmes, le concours national de la Résistance et de la Déportation est l’un des concours scolaires les plus anciens et les plus fédérateurs. Il est aujourd’hui un vecteur essentiel de la transmission de la mémoire de la Seconde guerre mondiale.

Rencontre avec des élèves de Seine-et-Marne - actu en images

Le Premier ministre Manuel Valls s'est rendu dans deux établissements scolaires de Seine-et-Marne, en compagnie de la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, et du ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et Porte-parole du Gouvernement, Stéphane Le Foll. Des échanges ont eu lieu avec des élèves du lycée agricole Bougainville de Brie-Comte-Robert et du collège Jean-Moulin de Pontault-Combault autour des valeurs de la République.

Déplacement du président de la République à l'ESPE de l'académie de Paris - actu en images

Avant son discours de vœux au monde éducatif, François Hollande, président de la République, s'est rendu à l'ESPE de l'académie de Paris, mercredi 21 janvier 2015. Le président de la République a participé à une table ronde avec les étudiants en présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et de Geneviève Fioraso, secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche

Au BO du 22 janvier 2015 : l'égalité entre les filles et les garçons à l'École - Brève

Rencontre avec des lycéens caricaturistes et hommage à Charb à travers une exposition de ...

La grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République se poursuit. Lundi 19 janvier 2015, la ministre a consulté les membres du Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Clemi) à propos du travail à mener sur l’éducation aux médias et à l’information, et sur la liberté d’expression. À l’issue de la réunion, Najat Vallaud-Belkacem a rencontré des lycéens caricaturistes qui pratiquent le journalisme lycéen. Un hommage a été rendu à Charb, directeur de la publication de "Charlie Hebdo", à travers l’exposition de dessins de lycéens et des dessins de Charb, créés alors qu’il était élève du lycée de Pontoise.

Éducation prioritaire - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale : réponses au ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu à une question du député Yves Durand (groupe SRC)  et à une question de la députée Bérengère Poletti (groupe UMP) sur  l'éducation prioritaire, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi 20 janvier 2015.

Troubles dans les écoles - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale : réponse au ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu à une question du député Xavier Breton (groupe UMP) sur les troubles dans les écoles, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi 20 janvier 2015.

Le recrutement des personnes en situation de handicap - Information

Travailler à l'éducation nationale avec un handicap, c'est possible.
Pour la rentrée 2015, 435 postes de personnels enseignants, d'éducation et d'orientation et 145 postes de personnels administratifs, sociaux, de santé, d'adjoints techniques et de techniciens sont à pourvoir.
Le recrutement des personnes en situation de handicap se fait après une sélection sur dossier et un entretien.

Au BO du 15 janvier : programme Erasmus +, journée de la mémoire des génocides et de la ...

L'école change avec vous - Information

Le métier d'enseignant vous attire ? En 2015, l'Éducation nationale recrute plus de 25 000 nouveaux enseignants : rejoignez-nous !

Au BO du 8 janvier 2015 : diplômes, mixité sociale, examens et actions éducatives - Brève

Hommage rendu aux victimes de l'attentat survenu le 7 janvier 2015 - communiqué de presse

Conformément à la volonté du président de la République, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche demande à l’ensemble des personnels ainsi qu’à l’ensemble des élèves et étudiants de respecter, jeudi 8 janvier à midi, une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat survenu ce 7 janvier à Paris.

Prévenir l'absentéisme pour favoriser la réussite de tous les élèves - communiqué de presse

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a publié le 1er janvier au Bulletin officiel de l’Éducation nationale une circulaire relative à la prévention de l’absentéisme scolaire.

Rythmes scolaires : Najat Vallaud-Belkacem et Patrick Kanner écrivent aux maires pour ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ont adressé un courrier aux Maires, vendredi 2 janvier 2014. Les ministres rappellent la pérennisation du fonds de soutien aux communes pour l'organisation d'accueils périscolaires, prévue par la loi de finances pour 2015. Ils soulignent également l’engagement des services de l’État pour accompagner les communes dans la généralisation des projets éducatifs territoriaux (PEDT) sur l’année 2015.

Au BO du 1er janvier 2015 : utilisation d'oeuvres à des fins pédagogiques, prévention de ...

Programme d'Investissements d'Avenir : lancement de l'action recherche hospitalo-universitaire ...

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, Geneviève Fioraso, secrétaire d'État à l'Enseignement Supérieur et à la Recherche et Louis Schweitzer, commissaire général à l'Investissement, annoncent le lancement de l'appel à projets "recherche hospitalo-universitaire en santé - RHU".

Directeurs d'école : pleine reconnaissance de leurs missions et réorganisation de leur ...

Plusieurs textes relatifs aux fonctions des directeurs d'école et complétant leur dispositif de formation viennent de faire l'objet d'une publication au bulletin officiel spécial n°7 du 11 décembre 2014. Ils s'inscrivent dans la continuité des discussions menées depuis l'automne 2013 avec les organisations syndicales ayant abouti à une modernisation des métiers et les parcours professionnels des personnels de l'éducation.

Au BO du 18 décembre 2014 : relations école-famille et lycéens en Avignon - Brève

Acte terroriste au Pakistan - Communiqué de Najat Vallaud-Belkacem - communiqué de presse

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, condamne avec la plus grande fermeté l’acte terroriste survenu aujourd’hui dans une école au Pakistan.

Deux jours de débats autour de l'évaluation des élèves - Brève

Les Journées de l'évaluation ont eu lieu les 11 et 12 décembre 2014, à Paris. Pendant deux jours, experts, scientifiques, équipes de terrain ont présenté leurs travaux et leurs expériences pour alimenter la réflexion du jury de la Conférence.

Au BO du 11 décembre 2014 : diplôme national du brevet dans les centres d'examen ouverts à ...

Absentéisme scolaire
 

L’absentéisme est un fléau qui touche pas moins de 300 000 jeunes chaque année, soit en moyenne 7 % des effectifs tous établissements confondus. Ce phénomène connaît une aggravation préoccupante et met à mal un principe républicain essentiel, celui de l’obligation scolaire, dont l’assiduité constitue le corollaire naturel.

Citons les propos du rapporteur de la Chambre des députés, M. Paul Bert, lors du débat sur le projet de loi tendant à rendre l’enseignement primaire obligatoire, le 4 décembre 1880 : « Faut-il redire encore combien l’instruction publique est cause de prospérité matérielle et morale pour la société ? Faut-il répéter ces banalités – s’il est permis de donner à ces vérités éternelles, cette caractéristique irrespectueuse – faut-il répéter que la richesse sociale augmente avec l’instruction, que la criminalité diminue avec l’instruction, qu’un homme ignorant, non seulement est frappé d’infériorité personnelle, mais qu’il devient ou peut devenir une charge et un danger ? »

L’obligation scolaire a été instituée pour assurer l’égalité des chances. On ne peut dès lors se résoudre, devant le constat de l’absentéisme scolaire, ni à l’angélisme compassionnel, ni au fatalisme paresseux.

Le non-respect de l’obligation scolaire constitue un phénomène complexe. Dans la très grande majorité des cas, les manquements à l’obligation scolaire sont le signe annonciateur ou révélateur d’un mal-être de l’élève, le symptôme patent de souffrances personnelles d’origine scolaire et/ou familiale. L’attitude parentale à l’égard de la scolarité des enfants et de l’institution scolaire joue également un rôle fondamental au regard du respect de l’obligation scolaire. Ceci milite pour des mesures fortes de soutien à l’autorité parentale.

C'était justement l'un des objectifs du contrat de responsabilité parentale issu de la loi du 30 mars 2006 pour l'égalité des chances, qui prévoyait la mise en oeuvre d'un dispositif personnalisé notamment en cas d'absentéisme scolaire. Il devait normalement apporter une réponse adaptée en fonction de la situation de l'élève et de celle de sa famille. Là où il est mis en œuvre, il donne des résultats tout à fait probants.

D’autres dispositifs existent et semblent également rencontrer un certain succès, comme la « mallette des parents », mise en œuvre dans une quarantaine de collèges de l’Académie de Créteil et dont les premiers résultats, évalués par l’Ecole d’économie de Paris, semblent là encore tout à fait probants.

Mais si certains parents démunis face à l'absentéisme de leur enfant acceptent la main tendue, d’autres refusent d’assumer leur responsabilité : ceux qui démissionnent ou encore ceux qui estiment que c’est à la société de prendre en charge ce qui leur incombe naturellement et juridiquement.

Or, si les parents n’exercent pas leur autorité parentale, si des carences en matière éducative sont constatées, des sanctions doivent être prises et parmi elles la suspension du versement des allocations familiales.

En effet, le versement des prestations sociales est fondateur de droits en contrepartie desquels les parents sont tenus à des devoirs. Le premier d'entre eux est celui d'assumer pleinement leur autorité parentale, notamment au regard du respect des obligations d'éducation, de scolarité et d'assiduité. En cas de carence avérée dans l'exercice de cette autorité, la sanction doit être effective.

C’est l’objet de cette proposition de loi, qui offre à l’inspecteur d’académie un nouvel outil de lutte contre l’absentéisme.

Cette sanction devra bien sûr intervenir après que les familles ont pu, à chaque stade de la procédure, s’expliquer et fournir des excuses valables de cet absentéisme.

Elle doit être graduée, c’est pourquoi après une première phase d’avertissement interviendra dans un premier temps une suspension du versement des allocations familiales, puis une suppression si l’absentéisme persiste.

Ce dispositif ne permettra pas à lui seul de régler totalement le problème de l'absentéisme scolaire, mais il constitue un outil complémentaire aux nombreux dispositifs d'aide sociale mis en œuvre par le Gouvernement et récemment annoncés par le Président de la République dans le cadre d'une mobilisation générale contre l'absentéisme scolaire.

Il doit permettre de remettre les parents face à leurs responsabilités et les enfants au coeur de notre société. Il doit redonner tout son sens à l’obligation scolaire et les moyens aux enseignants d’assurer l’égalité des chances de chacun

Voir le texte de loi / Voir le dossier législatif