Rechercher :
26 avril 2015
 
Actualités Education Nationale
 

Communiqué de Najat Vallaud-Belkacem sur les projets de programmes présentés par le Conseil ...

Les  projets de programmes présentés par le Conseil supérieur des programmes suscitent des débats et des prises de position d’autant plus légitimes qu’ils sont justement dans une phase de consultation auprès des enseignants, qui ne s’achèvera que le 12 juin prochain.

Au BO du 23 avril 2015 : calendrier scolaire, Campus des métiers, Année du sport de l'école ...

Rentrée 2015 : le nouveau programme de l'école maternelle - Brève

Le Bulletin officiel spécial n°2 du 26 mars 2015 est consacré au programme d'enseignement de l'école maternelle. Ce nouveau programme entre en vigueur à la rentrée 2015.

Qu'apprendront les élèves de 6 à 16 ans à la rentrée 2016 ? Découvrez le socle commun de ...

Le socle commun de compétences, de connaissances et de culture est publié au bulletin officiel. Il concerne les élèves de six à seize ans et sera mis en œuvre à partir de la rentrée scolaire 2016.  Découvrez les détails et les enjeux des domaines qui constituent ce socle commun.

Voyage officiel au Chili – 23 au 27 avril 2015 - Information

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem se rendra au Chili du jeudi 23 au lundi 27 avril 2015. Elle y rencontrera notamment la présidente de la République, Mme Michelle Bachelet, le ministre de l’Education, M. Nicolás Eyzaguirre Guzman.

Disparition d'Alain Dewerpe - communiqué de presse

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès d’Alain Dewerpe.

Présentation du plan gouvernemental de lutte contre le racisme et l'antisémitisme - actu en images

Le Premier ministre Manuel Valls a présenté le plan gouvernemental de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, en présence de Najat Vallaud-Belkacem, au lycée Léon Blum de Créteil et en Préfecture du Val-de-marne, vendredi 17 avril 2015.

Réforme du collège : lettre de la ministre aux enseignants - Information

La réforme du collège adoptée par le Conseil supérieur de l'éducation le 10 avril 2015 concerne simultanément les programmes, les pratiques d'enseignement et l’organisation pédagogique. Najat Vallaud-Belkacem a adressé une lettre à l'ensemble des enseignants de collège afin de préciser les objectifs et les enjeux de cette réforme.

Mieux apprendre pour mieux réussir : les points-clés du collège 2016 - Brève

Programmes, pratiques d'enseignement et organisation pédagogique : comprendre les axes d'amélioration mis en œuvre pour un meilleur collège dès la rentrée scolaire 2016.

Bourses de lycée : déposez vos dossiers pour la rentrée 2015 avant le 2 juin - Brève

La date limite de dépôt des dossiers de demande de bourse nationale d'enseignement de lycée est fixée au mardi 2 juin 2015 pour l'année scolaire 2015-2016. Cette bourse est destinée à aider les familles à assurer les frais liés à la scolarité de leur enfant lycéen. La situation des familles est étudiée en tenant compte de leurs ressources et de leurs charges.

L'ambition de la réforme du collège pour l'allemand - communiqué de presse

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, tient à réaffirmer l’ambition de la réforme du collège pour l’apprentissage des langues vivantes, dont l’allemand. Elle rappelle que la réforme du collège a précisément vocation à faire bénéficier tous les collégiens des vertus avérées de dispositifs jusqu'à présent dérogatoires qui ne concernaient que quelques-uns.

Renforcer la transmission des valeurs de la République : engagement tenu - communiqué de presse

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se félicite qu’une étape décisive ait été franchie pour renforcer la transmission des valeurs de la République.

Savoir si leurs enfants ont droit à une bourse et en connaître le montant : un nouveau ...

Pour répondre aux attentes des parents d’élèves du secondaire, de l’enseignement public et privé sous contrat, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem a officialisé la création de deux simulateurs de droit à l’obtention d’une bourse dans le second degré. Ils s’adressent aux parents de collégiens et de lycéens, ainsi qu’aux jeunes pouvant bénéficier du droit au retour en formation sous statut scolaire, et ils sont accessibles sur internet.

Au BO du 16 avril 2015 : programme de littérature pour l'année 2015-2016 et partenariats - Brève

Réforme des collèges - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi 14 avril ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu à une question de la députée Virginie Duby-Muller (groupe UMP) sur la réforme des collèges, l'enseignement des langues et les classes bilangues pour tous dès la 5ème, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi 14 avril 2015.

Collège 2016 : questions-réponses sur la nouvelle organisation - Brève

Le site Éduscol propose des questions-réponses sur le collège 2016 pour comprendre les axes d'amélioration mis en œuvre pour réorganiser le collège dès la rentrée scolaire 2016.

L'AEFE fête ses 25 ans - Brève

Bon anniversaire l'AEFE !  L'agence pour l'enseignement français à l'étranger fête ses 25 ans "en réseau"  le vendredi 10 avril 2015.

Taux de participation au mouvement de grève interprofessionnel du 9 avril 2015 - ...

Le ministère de l’Éducation nationale communique les taux de participation à cette journée de mobilisation interprofessionnelle pour la totalité des académies métropolitaines.

Au BO du 9 avril 2015 : concours des écoles fleuries 2015-2016 - Brève

Interpellation du directeur de l'école Mas-de-la-Raz à Villefontaine (Isère) : la ministre ...

À la suite de l’interpellation du directeur de l'école Mas-de-la-Raz à Villefontaine (Isère) pour des faits présumés de viol sur ses élèves, les services du rectorat ont immédiatement pris la mesure de ces agissements très graves qui appellent la plus grande fermeté.

Signalement des cas de pédophilie - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu à une question de la députée Joëlle Huillier (groupe SRC) sur le signalement des cas de pédophilie dans l'Éducation nationale, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mercredi 1er avril 2015.

Au BO du 2 avril 2015 : baccalauréat STHR, partenariats, examens et calculatrices, sections ...

Développement durable et éducation : signature d'une convention - actu en images

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a rencontré la fédération des parcs naturels de France à l’invitation de Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, le mercredi 1er avril 2015. Les deux ministères ont signé une Charte partenariale avec la Fédération des Parcs naturels régionaux.

Signature de la Charte partenariale avec la Fédération des Parcs naturels régionaux - ...

La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Ségolène Royal et la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, ont signé en fin de matinée une Charte partenariale avec la Fédération des Parcs naturels régionaux, qui vise à faciliter les sorties scolaires dans la nature.

"Garantir qu'aucun individu condamné judiciairement pour des faits de prédation sexuelle ne ...

Lors d'un point presse, mercredi 1er avril 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a dit sa volonté très ferme de faire qu'aucun autre individu ayant été condamné judiciairement pour des faits de prédation sexuelle ne puisse exercer devant des enfants. Les recteurs et les procureurs généraux devront se réunir la semaine prochaine pour examiner comment systématiser la procédure. La ministre a rappelé qu'elle a diligenté une enquête administrative destinée à identifier les dysfonctionnements concernant la transmission d'informations entre la Justice et l'Éducation nationale, laquelle rendra rapidement ses premières conclusions.

De nouvelles modalités d'évaluation et de titularisation des enseignants stagiaires de ...

La formation des personnels enseignants et d'éducation par alternance proposée dans les Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) conjugue formation universitaire et mise en situation professionnelle. Les ESPE sont habilitées à délivrer un master des Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF). Consultez les modalités d'évaluation du stage et de titularisation des stagiaires à compter de 2014-2015.

Au BO du 26 mars 2015 : formation des enseignants, formation initiale, prix Jean Renoir et ...

Admission Post Bac : fin de la phase d'expression des voeux par les candidats - communiqué de ...

La première phase d'Admission Post Bac (APB), l'expression des vœux par les futurs bacheliers s'est terminée le 20 mars.
Près de 788 000 candidats ont formulé au moins un vœu sous APB en vue de poursuivre leur scolarité dans l'enseignement supérieur et, en moyenne, ils ont exprimé 6,6 vœux. Les inscrits sont à 76% des élèves de terminale et pour 14% des étudiants en réorientation.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, se félicite de la poursuite de l'augmentation des inscriptions sous APB : +20,6 % en 5 ans et +3,3% par rapport à 2014.

 

 

Réforme du collège - Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi 24 mars 2015 ...

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu aux questions des députés Guy Geoffroy (groupe UMP) et Sabine Buis (groupe SRC) sur la réforme des collèges, lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi 24 mars 2015.

Au BO du 19 mars 2015 : langues vivantes au baccalauréat général et au baccalauréat ...

Absentéisme scolaire
 

L’absentéisme est un fléau qui touche pas moins de 300 000 jeunes chaque année, soit en moyenne 7 % des effectifs tous établissements confondus. Ce phénomène connaît une aggravation préoccupante et met à mal un principe républicain essentiel, celui de l’obligation scolaire, dont l’assiduité constitue le corollaire naturel.

Citons les propos du rapporteur de la Chambre des députés, M. Paul Bert, lors du débat sur le projet de loi tendant à rendre l’enseignement primaire obligatoire, le 4 décembre 1880 : « Faut-il redire encore combien l’instruction publique est cause de prospérité matérielle et morale pour la société ? Faut-il répéter ces banalités – s’il est permis de donner à ces vérités éternelles, cette caractéristique irrespectueuse – faut-il répéter que la richesse sociale augmente avec l’instruction, que la criminalité diminue avec l’instruction, qu’un homme ignorant, non seulement est frappé d’infériorité personnelle, mais qu’il devient ou peut devenir une charge et un danger ? »

L’obligation scolaire a été instituée pour assurer l’égalité des chances. On ne peut dès lors se résoudre, devant le constat de l’absentéisme scolaire, ni à l’angélisme compassionnel, ni au fatalisme paresseux.

Le non-respect de l’obligation scolaire constitue un phénomène complexe. Dans la très grande majorité des cas, les manquements à l’obligation scolaire sont le signe annonciateur ou révélateur d’un mal-être de l’élève, le symptôme patent de souffrances personnelles d’origine scolaire et/ou familiale. L’attitude parentale à l’égard de la scolarité des enfants et de l’institution scolaire joue également un rôle fondamental au regard du respect de l’obligation scolaire. Ceci milite pour des mesures fortes de soutien à l’autorité parentale.

C'était justement l'un des objectifs du contrat de responsabilité parentale issu de la loi du 30 mars 2006 pour l'égalité des chances, qui prévoyait la mise en oeuvre d'un dispositif personnalisé notamment en cas d'absentéisme scolaire. Il devait normalement apporter une réponse adaptée en fonction de la situation de l'élève et de celle de sa famille. Là où il est mis en œuvre, il donne des résultats tout à fait probants.

D’autres dispositifs existent et semblent également rencontrer un certain succès, comme la « mallette des parents », mise en œuvre dans une quarantaine de collèges de l’Académie de Créteil et dont les premiers résultats, évalués par l’Ecole d’économie de Paris, semblent là encore tout à fait probants.

Mais si certains parents démunis face à l'absentéisme de leur enfant acceptent la main tendue, d’autres refusent d’assumer leur responsabilité : ceux qui démissionnent ou encore ceux qui estiment que c’est à la société de prendre en charge ce qui leur incombe naturellement et juridiquement.

Or, si les parents n’exercent pas leur autorité parentale, si des carences en matière éducative sont constatées, des sanctions doivent être prises et parmi elles la suspension du versement des allocations familiales.

En effet, le versement des prestations sociales est fondateur de droits en contrepartie desquels les parents sont tenus à des devoirs. Le premier d'entre eux est celui d'assumer pleinement leur autorité parentale, notamment au regard du respect des obligations d'éducation, de scolarité et d'assiduité. En cas de carence avérée dans l'exercice de cette autorité, la sanction doit être effective.

C’est l’objet de cette proposition de loi, qui offre à l’inspecteur d’académie un nouvel outil de lutte contre l’absentéisme.

Cette sanction devra bien sûr intervenir après que les familles ont pu, à chaque stade de la procédure, s’expliquer et fournir des excuses valables de cet absentéisme.

Elle doit être graduée, c’est pourquoi après une première phase d’avertissement interviendra dans un premier temps une suspension du versement des allocations familiales, puis une suppression si l’absentéisme persiste.

Ce dispositif ne permettra pas à lui seul de régler totalement le problème de l'absentéisme scolaire, mais il constitue un outil complémentaire aux nombreux dispositifs d'aide sociale mis en œuvre par le Gouvernement et récemment annoncés par le Président de la République dans le cadre d'une mobilisation générale contre l'absentéisme scolaire.

Il doit permettre de remettre les parents face à leurs responsabilités et les enfants au coeur de notre société. Il doit redonner tout son sens à l’obligation scolaire et les moyens aux enseignants d’assurer l’égalité des chances de chacun

Voir le texte de loi / Voir le dossier législatif